DJI Phantom 3 4K
600Un drone abordable pour filmer en 4K
Caméra stabilisée 3 axes
4K/30 FPS ou Full HD/60 FPS
De 3 à 7 km de portée
25 minutes d’autonomie

Une nouvelle version de ce drone est disponible depuis le 18 avril 2017 : DJI Phantom 4 Advanced

Le DJI Phantom 3 4K est un hybride entre tous les drones de la gamme Phantom 3. Il a prit un peu du Phantom 3 standard et un peu du Phantom 3 Professional.


Voici donc la présentation du DJI Phantom 3 4K, un super compromis entre haut niveau de qualité vidéo et prix accessible …

Design

Le Phantom 3 4K a un design exactement pareil au Phantom 3 standard, d’ailleurs depuis le tout premier modèle, le design des gammes Phantom n’a pratiquement pas changé. Le changement le plus visible ce sont les différents stickers qui ornent le bras de chaque gamme de produit.

Le Phantom 3 4K possède 4 bras non pliables intégrés à la coque. Sur le dessous, on peut voir, un train d’atterrissage qui sert non seulement à protéger la caméra lorsque le drone est au sol, mais il porte aussi les antennes radios et la boussole. Les trains d’atterrissages ne sont pas pliables.

Dans le dos de l’appareil il y a une trappe pour installer la batterie. Une fois que la batterie est dans sa trappe, le dos de la batterie qui reste en dehors de la trappe porte des petits Leds qui montrent le niveau de la batterie ainsi que le connecteur pour la batterie

Sur le ventre de l’appareil, vers l’avant il y a l’emplacement pour la nacelle et sa caméra, et au dessus il y a un port USB.

La radiocommande n’a pas beaucoup changé non plus. Seuls quelques boutons sont différents. Il a toujours un style très épuré avec sa couleur blanche et très peu de boutons sur la façade, juste deux joysticks et deux autres boutons dont l’un pour allumer la radiocommande et l’autre pour le RTH. Sur le haut de la télécommande, on peut voir un emplacement pour un smartphone vers le bas de la façade on peut voir des leds témoins de la batterie.

Concernant les dimensions, le Phantom 3 4K mesure 35 cm au diagonal (sans les hélices) pour un poids de 1280g.

Le packaging est comme d’habitude agréable. Comme d’habitude DJI a fait dans la qualité.


Dans la boite on peut voir le drone déjà monté, d’une radiocommande, d’un jeu d’hélice à monter sur le drone et d’un jeu d’hélice de réserve, une batterie 4480mAh 4S, un chargeur 57W, une fixation de transport pour la nacelle, 4 blocs de mousse pour les trains d’atterrissage, un micro SD 8Go, une clé de serrage pour le montage des hélices et des autocollants

Caractéristiques techniques

Le drone est pourvu de 4 moteurs brushless. Il s’agit du 2312A CW de 800KV de DJI. Les hélices de 23cm (la pince dans le pack sert à monter ces hélices) sont aérodynamiques et autobloquantes, c’est-à dire qu’elles ont un effet de boost qui leur permettent de rester en place quelque soit la position de vol.

Les moteurs 2312A sont plus performants que les anciens moteurs qui ont équipés les premières générations de Phantom 3. Le sigle CW dans la marque du moteur signifie qu’il tourne dans le sens des aiguilles d’une montre. C’est un moteur très fiable avec un système de protection contre la surchauffe. Le nouveau système de propulsion (présent sur toutes les autres versions du Phantom3) est vraiment performant. Sa puissance permet au drone de porter une charge plus lourde, lui procure plus de maniabilité et de vitesse. Ces moteurs sont très réactifs, l’accélération, le freinage sont immédiats. L’arrêt aussi est instantané avec le système de freinage aérien de DJI.

Le Phantom3 4K peut atteindre une vitesse maximale de 57Km/h (sans vent). Sa vitesse de descente maximale de 3m/s et sa vitesse ascensionnelle maximale de 5m/s. Il peut monter à une altitude maximale de 120m au dessus du point de décollage et de 6000m au dessus du niveau de la mer.

Autonomie

La batterie est une Lipo 4S d’une capacité de 4480mAh et une tension de 15.2V à 68Wh. Elle s’insère dans la trappe dans le dos du drone. Elle est protégée des dégâts par une coque en plastique rigide. Elle permet une autonomie en vol de 25mn environ. Cette autonomie varie en fonction de la distance et de l’altitude. La charge est rapide et se fait via un chargeur secteur de 57W fourni dans le pack. La batterie de DJI est une « intelligent flight battery ». Elle est équipée d’un système intelligent avec des capteurs qui vous indiquent le niveau de la batterie et lui donne une meilleure longévité et il vous prévient aussi quand la batterie est trop faible et qu’il faut faire revenir le drone. L’état de la batterie est visible directement via l’application DJI GO sur votre smartphone ou grâce aux leds qui se trouvent sur le dos de la batterie.

La nacelle procure une stabilisation à 3 axes : l’angle vertical, le roulis et le lacet. L’Angle vertical varie de -90° à + 30°. La nacelle permet d’obtenir des vidéos plus stables et plus fluides, mais aussi facilitera le cadrage de vos plans.

L a camera 4K est le grand avantage de cette version car auparavant seules les Phantom 3 Pro avaient une caméra 4 K. C’est une caméra qui fait de très belles images pour un drone de loisir. La caméra est détachable mais à l’origine elle n’est pas sensée être interchangeable. Cette caméra est une Sony EXMOR 1/2. 3’’CMOS. En ce qui concerne l’objectif le FOV de 94°à 20mm. La plage ISO varie de 100 à 3200 en vidéo et de 100 à 1600 en photo.


Les modes d’enregistrement vidéo sont en :

  • UHD à 4096 x 2160p 24/25 et 3840 x 2160p 24/25/30
  • FHD à 1920 x 1080p 24/25/30/48/50/60
  • HD 1280 x 720p 24/25/30/48/50/60

Les modes de prise de vue sont :

  • Prise unique
  • Rafales avec 3/5/7 clichés
  • Bracketing d’exposition 3/5 prises
  • Images ajustées à 0.7 EV polarisation
  • Time-lapse

Les formats vidéo sont en MP4, MOV (MPEG-4 AVC) formats des photos sont en JPEG, DNG (RAW) à un maximum de 12,4Mp. La résolution maximale des photos est de 4000 x 3000. La caméra est compatible avec les cartes MicroSD avec une capacité maximale de 64Go, classe 10 ou type UHS-1 minimum.

La radiocommande fonctionne sur une fréquence de 5.8Ghz. La transmission vidéo se fait via WiFi. Malheureusement, il n’est pas compatible avec le système Lightbride des Phantom 3 Advanced et Professional ainsi, la portée de la transmission n’est que de 500m (sans obstacle et 120m vers le haut) au lieu de 3500m avec le Lightbride. La radiocommande fonctionne avec une batterie LiPo 2S de 2600mAh qui se charge avec un chargeur secteur fourni (le même que celui du drone).

En vol, le drone est très maniable et réactif. Il répond bien à la radiocommande. La portée de la connexion avec la radiocommande est de 500m.


En extérieur comme en intérieur, Le Phantom3 4K possède une grande stabilité. Cette stabilité est obtenue grâce aux GPS (le Phantom 3 4K ne dispose pas de Glonass) et aux capteurs IMU (système de navigation inertielle). La stabilité lors des vols en intérieur, en absence de GPS est prise en charge par le système Vision Positionning. La précision du vol stationnaire à la verticale est de ± 0.1m avec la Vision Positioning et de ± 0.5m sans. A l’horizontale elle est de ± 0.3m avec le Vision Positioning et ± 1.5m sans.

Les capteurs IMU désignent un système formé par 3 différents capteurs :

  • Le gyroscope 3 axes contribue à la stabilisation de la navigation inertielle grâce à l’effet gyroscopique
  • L’accéléromètre 3 axes mesure l’accélération des mobiles, la vitesse et le déplacement. Il permet aussi la stabilisation horizontale vol du drone.
  • Le baromètre altimétrique est utilisé en aéronautique pour connaitre l’altitude approximative

Le Phantom 3 4K est équipé du système « Vision Positioning » qui consiste à voler en intérieur dans des endroits qui n’ont pas de signal GPS. Ce système fonctionne avec une série de capteurs visuels (caméra verticale) et de capteurs à ultrasons pour une bonne stabilisation et précision en vol. Le Vision Positionning fonctionne à une vitesse inférieure à 28.8km/h, à une altitude comprise entre 50cm et 3m et dans un rayon de 50cm à 3m au dessus d’une surface bien éclairée.

Le capteur visuel est une caméra verticale qui filme en dessous du drone en temps réel puis transmet les images au contrôleur de vol. Si l’image change cela veut dire que le drone bouge. Si le contrôleur ne détecte pas de commande venant du pilote alors que le drone bouge, il compense la dérive pour garder un vol plus stable.

Le capteur à ultrason est utilisé pour la stabilité verticale du drone. Le capteur mesure la distance entre le drone et le sol par émission et retour de son à intervalle régulier. Le capteur émet des ultrasons à intervalle régulier qui se réfléchissent plus ou moins vite selon la proximité de l’obstacle auquel il se heurte. Ce système permet non seulement de maintenir une stabilisation verticale mais aussi de détecter les obstacles lors des vols en basse altitude ou en intérieur.

L’application de DJI pour les drones est le DJI GO. Il est compatible avec les smartphones ou tablettes sous Android KitKat (4.4) ou plus et IOS 8 et plus. Il permet de relier le drone, la radiocommande et le smartphone. Il permet d’avoir sous es yeux en permanence de données de vol et permet des réglages de paramètre du drone.

Le smartphone sert d’écran de pilotage au drone. Il est possible de s’en passer, mais c’est quand même se priver d’une bonne partie des meilleures options du drone. Malheureusement, le Phantom 3 4K n’ pas bénéficier des retours en 720p comme sur le Phantom 3 Standard mais reste sur un modeste 480p avec une latence de ± 220ms selon les conditions et le smartphone utilisé.

Utilisation et fonctionnalité du drone

Le Phantom 3 4K est un drone RTF, donc vous n’avez pas beaucoup de manipulation à faire avant le premier vol. Le drone est déjà monté. Il vous suffit de fixer les hélices et d’insérer la batterie (préalablement chargée) dans sa trappe. Il ne vous reste plus qu’a allumer le drone en appuyant sur le bouton au dos de la batterie. C’est prêt du côté du drone

Côté pilotage, je vous conseille aussi de bien chargée et vote radiocommande et votre smartphone avant de commencer à faire voler le drone. Puis une fois que votre Smartphone est fixé à l’endroit dédié à cet effet, vous pouvez allumer la radiocommande.

Pour commencer, connectez le wifi de votre téléphone. Une fois qu’il a détecté le wifi du drone, procéder à l’appairage. Vous devez aussi télécharger l’application DJI GO dans votre smartphone. Lors de la première utilisation, une mise à jour vous sera sûrement demandé. Vous aurez alors besoin d’une connexion internet sur vote appareil. La mise à jour sera lancée et installée automatiquement par DJI GO.

Le décollage

Pour votre vol d’essai, pensez à trouver un endroit bien dégagé avec peu de passants, surtout si vous êtes débutant.

Poser le drone sur une surface bien plane et bien dégagé (branchage, fil des poteaux, etc.). Pour décoller il vous suffit d’appuyer sur l’icône destiné au décollage sur l’écran de votre smartphone. Le drone prend alors de l’altitude jusqu’à environ 1m de hauteur et fait du vol stationnaire en attendant vos commandes. Il y a un autre moyen de décoller si par exemple vous n’utilisez pas de smartphone. Il faut pousser les joysticks vers le bas et l’intérieur ou vers le bas et l’extérieur puis à pousser les gaz pour faire décoller le drone. Lorsque vous relâchez les gaz, le drone cesse de monter et passe en vol stationnaire en attendant d’autres commandes.

Les modes de pilotage

Si vous êtes débutants, vous serez ravis du mode « beginner » du drone. C’est un mode dans lequel le pilotage est très assisté par le contrôleur de vol. Il permet de limiter les mouvements du drone pour éviter les erreurs de pilotages. Vous pouvez créer un géo-barrière autour de vous, limiter la distance d’éloignement, la vitesse, l’altitude de manière à avoir le drone toujours à l’œil et de piloter sans être surpris par la vitesse ou les à-coups de la télécommande. Ce mode dispose de 3 variations : le P mode (Positionning) dans lequel le drone se maintient automatiquement aussi bien à l’horizontal qu’à la verticale grâce au Vision Positionning. Quand on peut capter le signal GPS, le drone passe en mode P-GPS pour se maintenir à la verticale et à l’horizontale. En mode P-Atti le drone reste stable mais ile ne corrige pas les dérive automatiquement contrairement au mode P, c’est le pilote qui doit corriger les dérives

Il y a un mode intermédiaire dans lequel le Phantom 3 4K peut-être utilisé sans l’assistance du GPS pour plus de liberté de mouvement si vous êtes un pilote plus confirmé et que vous ne voulez pas être bridé par le contrôleur de vol.

Le troisième mode permet d’avoir accès à différents modes de pilotage que nous verrons plus bas.

Les modes de vol

Le Phantom 3 4K bénéficie des mêmes modes de vol que les autres Phantom 3.

  • Point of interest : ce mode est une sorte d’active track. Avec ce mode le drone tourne autour d’une cible prédéterminée comme une planète en orbite en gardant la caméra sur la cible
  • Le follow me : avec ce mode, le drone détecte la radiocommande et le suit quand il bouge. De cette manière vous n’avez plus à vous préoccuper du pilotage et vous pouvez vous concentrer sur la prise de vue
  • Le Waypoint : ce mode consiste à tracer une trajectoire avec une suite de points sur l’écran. Le drone va ensuite suivre ces points sans que vous n’ayez à piloter.
  • Le Return to Home : c’est le mode qui consiste à faire retourner le drone automatiquement à son point de départ en cas de perte de connexion, de batterie faible ou de perte de vue pour le faire atterrir de manière sécurisée

Il est toujours difficile pour un pilote avec peu d’expérience d’inverser les commandes quand le drone lui fait face. Le Phantom 3 4K vous évite cette contrainte avec sa fonction qui consiste à garder les mêmes fonctionnalités pour la radiocommande quelque soit l’orientation du drone.

Durant le vol, le smartphone sert d’écran à la radiocommande. L’interface de l’application DJI GO est intuitive et facile à utiliser.

Le retour vidéo s’affiche en temps réel sur l’écran à 480p. En plus du retour vidéo, d’autres informations sont affichées à l’écran. Vous pouvez en un clic choisir un mode de vol, vous pouvez voir l’état de la batterie, l’altitude de vol, la vitesse, la distance du drone. Vous pouvez aussi y trouver un bouton pour l’atterrissage et le décollage automatisé, l’intensité du signal GPS, du réseau wifi et de la liaison vidéo (portée de 500m). Si tous les renseignements vous dérangent, il est possible de les enlever d’un slide sur l’écran. Un autre slide et les informations sont de nouveau disponibles.

Ce qui manque à ce drone

Le Phantom 3 4K a hérité un peu des caractères de ses ainés mais pas tout leur bon côté. Ce qu’il faut savoir c’est que le Phantom3 4K était vendu à un prix inférieur à 900€ à sa sortie. Pour pouvoir sortir un drone avec une caméra 4K à ce prix, il a bien fallu sacrifier quelques options.

Ainsi, tout comme le Phantom 3 standard, le Phantom 3 4K ne dispose de la version russe du GPS, le Glonass qui permet d’améliorer encore le positionnement et le vol.

Le Phantom 3 4K n’est est pas équipé non plus du système de connexion de DJI le Lightbride avec pour conséquence une portée de 500m au lieu de 3500m pour le Wifi.

Conclusions

Le Phantom 3 4K est un excellent compromis entre le Phantom 3 standard et le Phantom3 Professional. Avec ce drone DJI a pu mettre sur le marché un bon produit avec une caméra 4K pour un prix défiant toute concurrence. Et si quelques options on été sacrifiées au profit de la caméra 4K ce ne fait pas baisser la qualité du produit de cette société habituée à la qualité.

Un petit vote ?

Dites-nous ce que vous avez pensé de ce test du Phantom 3 4K, n’hésitez pas à vote ! Nous espérons que la note sera bonne 🙂

Test du DJI Phantom 3 4K
5 (100%) 3 votes

D'autres drones à découvrir