DJI Mavic Pro
1199Le meilleur drone du moment
Caméra stabilisée 3 axes
4K/30 FPS ou Full HD/60 FPS
3 kilomètres de portée
27 minutes d’autonomie

Les points positifs

Filmer en 4K 30 FPS ou Full HD 60 FPS
Jusqu’à 27 minutes d’autonomie

Les points négatifs

Quelques soucis de perte de signal parfois

Le Mavic Pro de la marque DJI est le tout premier drone pliable du marché, il n’en reste pas moins un drone avec caméra extrêmement performant avec une qualité vidéo 4K en 30 images par seconde ou Full HD en 60 images par secondes. Doté d’une autonomie de plus de 25 minutes ce drone est extrêmement fiable. Il est facile à prendre en main et est doté d’un grand nombre de modes de prises de vues et d’aide au pilotage comme par exemple avec son mode de retour automatique au moins de départ basé sur le système GPS et GLONASS. Il s’agit tout simplement du drone le plus vendu du moment et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi …

Le test complet du DJI Mavic Pro

Il existe une version plus récente de ce drone depuis le 06 Septembre 2017 : DJI Mavic Pro Platinum

Nous avons réalisé pour vous un test complet du DJI Mavic Pro, le drone phare de l’année 2017. Un drone pliable transportable partout et capable de filmer des vidéos aériennes au format 4K 30 FPS et Full HD 60 FPS. Un drone génial que nous vous invitons à découvrir dans ce guide !

Le packaging

Nous avons testé la version combo fly more du Mavic, ainsi en plus du drone, du contrôleur et d’une batterie nous avons 2 batteries supplémentaires, un chargeur “hub” pour recharger 4 batteries en même temps, une alimentation pour recharger depuis une prise allume-cigare et la sacoche de transport du drone.

Ce pack est parfait pour vous accompagner dans vos déplacement et vous permettra de faire voler votre Mavic Pro pendant 3 sessions de 27 minutes chacune.

Le packaging est soigné et les différents éléments comme le drone et les accessoires sont très bien amortis pour éviter les chocs lors de la livraison.

Mise en place

Pour commencer il va falloir télécharger l’application DJI GO 4 et la mettre à jour. Pendant ce temps la on commence par charger les batteries du drone et du contrôleur au maximum. Nous allons avoir besoin de toute la batterie afin de débuter la mise à jour du firmware, cela prend du temps alors ne soyez pas pressés.


Une fois les batteries du Mavic et du contrôleur chargées vous pouvez allumer le drone (on appuis une première fois rapidement sur le bouton et une deuxième fois maintenue). Branchez alors votre smartphone sur le contrôleur et démarrez la télécommande de la même manière que le drone.

Le mieux pour le premier lancement est de restez chez soi à proximité du réseau wifi car la mise à jour du firmware pèse plusieurs centaines de mégas et cela  peut être problématique au niveau de votre forfait 4G.

Suivez les indications et mettez à jour le firmware du drone ainsi que les zones de vols autorisées avant de pouvoir commencer à utiliser votre drone.

La garantie DJI Care

Le DJI Mavic Pro est garanti pendant 2 ans comme le veut la réglementation Européenne, en revanche cette assurance ne couvrira que les éventuels problèmes matériel mais pas les erreurs de pilotage, ni la perte du drone ou l’immersion du drone sous l’eau.

La garantie DJI Care vous permet d’avoir un service de réparation/remplacement rapide en cas de problème technique ou même en cas de fausse manipulation de votre part.


Nous vous recommandons fortement de souscrire à cette assurance lors de l’achat de votre drone afin d’être assuré de pouvoir réparer votre drone en cas de problème.

Attention : Il faut activer la garantie du Mavic avant de commencer à le faire voler, cela vous évite d’avoir à prouver que le drone est en bonne état plus tard.

Prise en main

Au premier abord, le drone parrait vraiment très simple à prendre en main, allumage, décollage assisté et pilotage facile. C’est le cas lorsque l’on débute le pilotage du Mavic Pro sans trop se soucier des détails, mais lorsque l’on commence à s’intéresser de près à la qualité de la prises de vue, à la détection d’obstacle, aux fonctionnalités de RTH, à la perte de signal, etc … on se rend vite compte qu’il s’agit d’un appareil très intelligent et aux fonctionnalités multiples qu’il est important de prendre en main afin d’utiliser son drone comme un pro.

Exemple d’un des menus du Mavic, gestion de la caméra :


Au niveau de la prise en main, notre avis est assez mitigé, d’un côté le drone se déploie et se pilote en 5 minutes et de l’autre il faudra plusieurs heures de vol avant de bien comprendre tout ce dont ce drone est capable de faire.

Cette simplicité peut être un piège pour les débutants qui n’iront pas plus loin dans le paramétrage du drone et qui ne verront pas des détails pourtant primordiaux. C’est par exemple le cas d’une fonction cachée dans les paramètres avancés qui détermine quoi faire en cas de perte de synchronisation entre le contrôleur et le drone, par défaut le drone va atterrir et non pas revenir à son point de départ.


Un débutant faisant évoluer son Mavic au dessus d’un lac et n’ayant pas pris connaissance de cette option détruira son drone en cas de perte de signal !

Le déploiement du Mavic Pro est certes rapide mais il est toujours important de vérifier les paramètres avant le décollage et cela d’autant plus qu’une mise à jour de l’application DJI GO 4 peut réinitialiser certains paramétrages !

Autonomie

Sur le papier, le Mavic Pro est affiché comme étant l’un des drones avec la plus grande autonomie du marché derrière le DJI Phantom 4 advanced. Lors de nos tests nous avons effectivement constaté une très belle autonomie de 25 minutes environ. Le drone est particulièrement intelligent et une alarme retentis lorsque la capacité de la batterie devient faible.

Lorsque le drone est à distance et que cette fameuse alarme sonne, cela indique qu’il faut faire revenir le drone rapidement. Si l’on persiste à ignorer l’alarme, le Mavic va calculer la distance et le temps nécessaire pour revenir à son point de départ et va même forcer la fonction return to home si la limite est atteinte.

Si jamais le RTH est impossible compte tenue du temps de vol restant, le Mavic va effectuer un atterrissage d’urgence, en cas de faible batterie il est recommandé d’utiliser un chemin fiable au cas ou le drone doit atterrir.


Le contrôleur du drone vous informe toujours du temps de vol restant il est donc important de toujours surveiller cet élément car l’indication n’est pas linéaire ! Une bourrasque de vent que le Mavic Pro doit compenser et vous pouvez perdre plusieurs minutes de vol en quelques secondes. Veillez à toujours surveiller cet indicateur.

Notez ce test

Votez pour ce guide nous permet de nous motiver et d’améliorer nos guides et nos tests, si vous avez aimé ce test du DJI Mavic Pro, n’hésitez pas à nous le faire savoir 🙂

Test du drone DJI Mavic Pro
4.5 (90.59%) 17 votes

D'autres drones à découvrir