Runtastic Orbit
65Un bracelet connecté assez pratique et pas cher
Excellente autonomie de 4 jours
Solide et étanche IP68
Beaucoup de capteurs, parfait pour le sport

Runtastic est une firme Autrichienne surtout connue pour le développement d’applications dédiées au sport pour les smartphones avec plus de 80 millions de téléchargements de ses applications dans le monde entier. Pour se diversifier, la firme a aussi développée des accessoires pour les smartphones comme des housses, des brassards, des capteurs  cardio bluetooth et même une balance connectée.  En 2014, avec l’émergence et le développement des bracelets connectés, la firme s’est aussi lancée à l’assaut de ce marché avec son bracelet Orbit. Orbit est un bracelet connecté traqueur d’activité. Compte tenue la firme productrice, ce bracelet sous entend beaucoup de promesses.

Présentation

L’Orbit est un module électronique que l’on peut placer soit dans un bracelet, pour cela deux bracelets de couleurs différentes sont fournis à l’achat, soit avec une attache pour le fixer à la ceinture par exemple. Cette attache est aussi fournie avec le pack original.
L’Orbit est donc un module qui permet de vous suivre dans vos activités sportives dans la journée et de votre sommeil la nuit, et ensuite de vous générer des statistiques concernant vos activités par rapport à votre objectif via une application pour smartphone dédiée.

Design

Le design de ce bracelet est plutôt simple. De mon avis, sans être laid, il n’est pas non plus très joli. Avec un bracelet de couleur, il est assez agréable à regarder, mais avec le bracelet noir c’est moins esthétique mais plus discret. Le module est de forme rectangulaire. Il se fixe dans une petite cavité dans le dos du bracelet et seul l’écran reste visible à l’avant du bracelet.
Le bracelet dispose d’un seul bouton couleur argenté qui se trouve juste sous l’écran. Il sert à naviguer dans l’écran en faisant apparaître au fur et à mesure les informations que l’on recherche. Au dessus de l’écran, on peut voir le capteur de luminosité.
L’écran est de forme carré avec 1.5 cm de côté. L’affichage est assez rudimentaire mais elle a le mérite de faire son travail correctement. Pas question ici d’écran tactile ultra lumineux avec de la couleur et de belles contrastes comme les montres connectées, l’écran de l’Orbit est divisée en deux parties. La partie de droite affiche des caractères blanches, bien souvent un nombre ou un chiffre, et la parie de gauche indique par de petites images simples de couleur blanche aussi de quelle activité ail s’agit (traces de pas pour le nombre de pas, lit pour la surveillance du sommeil, feu pour les calories brûlées…) et le tout sur un simple fonds noir.
Le bracelet est en caoutchouc anti-allergisant. La taille est réglable depuis le fermoir. Pour fixer le bracelet sur le poignet, il suffit d’insérer les deux petits ergots dans les trous correspondant à la taille de votre poignet. Le système est simple, mais solide et efficace. Durant les tests avec le bracelet, quelque soit l’activité, l’attache n’a pas failli et le bracelet est resté solidement fixé.
Le bracelet est livré avec deux bracelets de couleur noir et bleu, mais il est possible, si vous le souhaitez, de personnalisez votre bracelet en vous procurant d’autres bracelets de couleurs différentes  qui sont disponibles sur le site de Runtastic. Les bracelets sont vendus par lot de trois pour moins de 30€ le lot et il existe 11 coloris possibles. Pour changer de bracelet, il suffit de retirer le module de son bracelet actuel et de le glisser dans l’emplacement sur le nouveau bracelet. L’Orbit est aussi livré avec un clip qui permet de le fixer à la ceinture en cas de nécessité.
Le module est alimenté par une petite batterie, ainsi un chargeur adapteur USB est aussi fourni pour procéder à la recharge.

Caractéristiques techniques

L’Orbit est alimentée par une petite batterie qui lui procure une autonomie de annoncée de 7 jours, mais qui s’est révélée  durant les tests être plutôt de 4 ou 5 jours avec une utilisation pas trop poussée. La recharge se fait avec un chargeur fourni et il faut compter environ 2h pour une recharge complète. L’autonomie de cette montre est plutôt moyenne par rapport aux bracelets, quoique certains bracelets peuvent prétendre à une autonomie vraiment élevée comme le Nokia Steel HR par exemple que nous avons déjà testé et qui a une autonomie de 25 jours ou encore mieux ou la Withing Activité Pop, un modèle un peu différent mais avec pratiquement les mêmes fonctionnalités, mais avec une autonomie de 8 mois.
L’Orbit est étanche jusqu’à une profondeur de 100m. C’est un des points fort de ce bracelet. En effet, c’est le seul bracelet qui peut aller jusqu’à une telle profondeur. Vous pouvez donc sans crainte le garder à votre poignet lors de vos activités aquatiques comme la piscine, le surf et même la plongée sous marine. De même pas besoin de l’enlever quand on se lave les mains, quand on prend sa douche ou quand il pleut.
La connexion avec votre smartphone se fait via Bluetooth.  Pour recevoir les données venant de la montre, le téléphone a une application dédiée appelée Runtastic Me. L’application est compatible avec les OS, IOS, Android, Windows Phone, etc.
Ce bracelet dispose d’un capteur de luminosité. En général, dans les montres connectées, le capteur de luminosité est intégré à l’écran et il permet de régler automatiquement l’éclairage de l’écran par rapport à la luminosité ambiante. Dans le cas de l’Orbit, le capteur de luminosité se trouve au dessus de l’écran. On s’attend à ce qu’il puisse capter la luminosité ambiante, et avec la diminution des mouvements de l’utilisateur et aussi par rapport à l’heure passer de lui-même en mode nuit. Malheureusement, en l’état actuel des choses, sa  seule fonction consiste à vous dire combien de temps vous avez été exposé à la lumière du jour.

Fonctionnement

L’utilisation de l’Orbit, comme tous les bracelets traqueurs d’activité est extrêmement facile. Il suffit de le mettre à votre poignet, à votre ceinture ou même dans votre poche et c’est tout. Dès que le bracelet est sous tension, les capteurs font leur travail et transmettent les données au smartphone. De ce côté justement, vous devez télécharger l’application Runtastic Me dans votre téléphone pour recevoir les données venant du bracelet et consulter vos statistiques d’activité. L’application est disponible en téléchargement gratuit sur Google Play, Windows Store et l’App Store.

  • L’écran affiche permet d’afficher soit le nombre de pas réalisé, soit les calories brûlées, soit les minutes actives ou encore l’heure de façon numérique et enfin quand l’Orbit est en charge, la montre affiche  l’évolution de la charge.
  • Le bouton au bas de l’écran vous permet d’afficher à l’écran l’information que vous voulez voir.  Pour voir l’heure, appuyez une fois sur le bouton. A ce moment, vous pouvez voir au bas de l’écran un segment qui évolue pour remplir la largeur de l’écran. C’est une représentation du nombre de pas que vous avez effectué  dans la journée par rapport à l’objectif que vous avez prédéfini. Une fois l’objectif atteint, le segment aura rempli toute la largeur de l’écran. L’écran ne permet d’afficher qu’une information à la fois. Pour accéder à l’information suivante, il faut appuyer une fois sur le bouton, et ainsi de suite jusqu’à ce que vous arriviez à l’information que vous recherchez. Un appui long sur ce bouton permet de passer du mode jour vers le mode nuit et vice versa.

L’Orbit a deux fonctions principales, le suivi des activités et le suivi du sommeil.

  • Le suivi des activités : L’Orbit vous suit dans vos activités physiques et sportives  journaliers. Il compte le nombre de pas, les calories brûlées et vous aide à atteindre vos objectifs.

Tout d’abord, il faut définir objectif journalier de pas à effectuer. Une fois que l’Orbit est sur vous, il commence à comptabiliser les pas effectués. A ce sujet, la précision du comptage est assez relative. Normalement, suivant les mouvements et l’allure de l’utilisateur, les pas sont décomptés au fur et à mesure qu’on les fait. Cependant, il a été constaté durant les tests, et cela est confirmé par beaucoup d’utilisateur, que le décompte est loin d’être précis. Quand il n’est pas porté au poignet il a un peu de mal à quantifier le nombre de pas. Cela mis à part, l’Orbit vous encourage dans vos efforts journaliers. Quand vous atteignez 50% de votre objectif journalier, l’Orbit vous le notifie avec une vibration et l’écran qui affiche 50%. Une fois que avez atteint votre objectif journalier vous avez encore des félicitations qui se traduisent par plusieurs vibrations et une belle coupe affichée à l’écran. Cela parait anodin dit comme cela, mais c’est assez grisant et addictif.
Pour vous pousser à bouger régulièrement dans la journée, lorsque l’Orbit capte que vous n’avez pas fait d’exercice pendant un certain, il vous rappelle de bouger un peu par de légères vibrations. Ainsi, toutes les heures il vous rappelle de bouger un peu par une discrète vibration. Cette fonction optionnelle est très utile surtout pour les personnes qui passent beaucoup de temps dans un bureau ou devant un ordinateur.
Autre fonctionnalité concernant le suivi des activités, il est possible à un certain moment de la journée qui vous été particulièrement agréable ou au moment où vous avez atteint votre objectif de la journée d’enregistrer un petit smiley sur la courbe d’activité. L’enregistrement se fait en appuyant deux fois sur le bouton du bracelet.  Amusante, sans plus car ensuite il est n’est pas possible d’enregistrer dans votre historique à quoi correspond ces smileys.
Outre le comptage des pas, l’Orbit est aussi capable de compter les calories brûlées dans la journée par rapport aux exercices physiques que vous avez faits.
Vous pouvez avoir un aperçu en temps réel du décompte des pas ou des calories brûlées sur l’écran de votre bracelet.

  • Le suivi du sommeil : Pour bénéficier du suivi du sommeil, vous devez basculer votre bracelet en mode nuit.

Lorsque votre bracelet est en mode nuit, les capteurs de  l’Orbit détecte vos mouvement pendant le sommeil et de cette manière, il est capable de vous dire combien de temps vous avez dormi, dans quelle phase de sommeil êtes vous et combien de fois vous vous êtes réveillé. Vous trouverez une synthèse de ces informations sous forme de graphe dans votre historique.
Il est à remarquer que le mode nuit et jour s’activent et se désactivent manuellement par l’utilisateur. Il est donc important de ne pas oublier d’activer le mode nuit avant de dormir et d’activer le mode jour le matin pour obtenir des données cohérentes.

  • L’application dédiée à l’Orbit s’appelle Runtastic Me.

Une fois téléchargée sur votre téléphone, cette application  permet de consulter les données transmises par le capteur sous forme de graphes, de statistiques et d’historiques synthétisées. L’utilisation de l’interface est extrêmement facile. Vous avez des historiques avec vos chiffres journaliers. L’application est capable de garder en mémoire 7 jours de données avant de les écraser.
Vous avez des données de vos données par catégories : minutes actives, distance parcourue, nombre de calories brûlées, temps de sommeil. Sélectionner la ligne correspondant à la catégorie et une page avec des graphes. En sélectionnant encore la catégorie, vous ouvrez une page avec un graphe représentant les données par rapport à l’objectif défini à un certains moment de la journée. Ce graphe est exprimé en heures.
Il en est de même pour graphes concernant le suivi du sommeil. Les différentes phases de sommeil sont exprimées en plusieurs lignes de différentes couleurs. Les phases de réveil sont exprimées en ligne rouges sur le graphe. Les graphes sont calculés à partir de l’activité que les capteurs détectent.

Nos attentes par rapport à l’existant

L’Orbit est produit par une grande firme qui s’y connait dans les équipements destinés aux sportifs. A cet effet, ce produit était plein de promesses et était très attendus par les consommateurs, qui ont vite déchantés à son utilisation. On aurait aimé que le capteur de lumière puisse être utilisé pour activer et désactiver automatiquement le mode jour et le mode nuit. Pour le moment, ce n’est pas possible car le capteur ne sert qu’à vous dire combien de temps vous avez été exposé à la lumière du jour.
Nous aurions aimé une meilleure précision des capteurs et un meilleur fonctionnement  avec plus de fluidité de l’application dédiée de ce bracelet. Malheureusement, on a constaté des bugs et des mauvais fonctionnements  au niveau du logiciel.
Normalement, il est possible d’interconnecter le bracelet avec d’autres applications de la même firme pour obtenir des données plus précises, mais on ne sait pas lesquelles. Aucune communication à ce niveau n’a été faite par la firme et rien n’indique sur l’application que le bracelet peut se synchroniser avec d’autres applications. Il aurait été bien d’avoir des synthèses des données d’activité sur plusieurs semaines afin d’avoir une vue plus élargie et de voir de réels changements (s’il y en a) dans les données.
Il aurait aussi été bien  que la montre soit un peu plus autonome et qu’on ne soit pas toujours obligé d’avoir son téléphone dans la poche durant les exercices physiques, mais pour le moment ce n’est pas encore le cas. Il faut avoir le téléphone pas loin pour synchroniser les données.
Nous avons constaté que depuis quelques temps, le cardiofréquencemètre est de série avec les bracelets concurrents car la fréquence cardiaque est une donnée importante pour rendre les activités sportives plus efficaces mais aussi pour connaître la santé d’une personne. Nous aurions aimé en avoir un sur ce bracelet

Conclusions

Le bracelet Orbit nous laisse une impression mitigée. Il est vrai qu’il est très pratique avec la possibilité de le mettre au poignet, à la ceinture et même le glisser dans la poche. Son autonomie est correcte, son design n’est pas mal et son fonctionnement avec les encouragements lorsqu’on atteint les objectifs est plutôt sympa. Et enfin, le fait que ce bracelet soit étanche jusqu’à une profondeur de 100m est un vrai plus que l’on ne trouve pas chez les concurrents. Pourtant, le bracelet présente des problèmes non négligeables qui peuvent vite refroidir l’enthousiasme. L’interface n’est pas encore tout à fait aboutie, elle est sujette à des bugs et des ralentissements qui nuisent énormément à son bon fonctionnement. Contrairement, aux applications des bracelets concurrents, celle-ci ne dispose pas de son petit écosystème qui permet d’améliorer la précision des données.
Bref, ce bracelet aurait pu être une référence dans son domaine si le constructeur avait pris le temps de le peaufiné un peu plus. Nous espérons que des mises à jour prochaines corrigeront les problèmes que nous avons soulignés

Avez vous apprécié le test du Runtastic Orbit?

Nous espérons que le test et que nous avons fait du bracelet connecté Runtastic Orbit vous a permi de connaitre un peu plus ce tracker d’activité. Si c’est le cas nous vous invitons à lui laisser une très bonne note 🙂

Test du bracelet connecté Runtastic Orbit
Noter ce guide