Jawbone UP3
50Un bracelet efficace et économique
Personnalisable pour tous les goûts
Extrêmement précis
Application poussée

Faisant suite aux UP, UP 24 et UP2, Jawbone a sorti le UP3, toujours dans la lignée des bracelets traqueurs. Ce petit bracelet destiné aux personnes qui font du sport ou qui veulent s’y mettre est plein de petites technologies pratiques pour le suivi des activités sportives.

Présentation

Le Jawbone UP3 est un bracelet traqueur d’activité. C’est un appareil qui est destiné aux sportifs et aux personnes soucieuses de leur bien-être et santé. Bien qu’il transmet des informations à un smartphone via une connexion Bluetooth, il n’est pas destiné à remplacé ce dernier au contraire d’une montre connectée. L’UP3 ne dispose pas d’écran et ses fonctionnalités servent uniquement à vous suivre durant vos activités journalières afin que vous puissiez mieux comprendre vos habitudes et pouvoir adopter des habitudes plus saines si nécessaire.

Design

Tout comme ses prédécesseurs, le UP3 a un design plutôt agréable. La conception est faite avec un caoutchouc TPU hypoallergénique avec une finition lisse sur le bracelet et matelassé au milieu sur la partie tactile. Le fermoir est fait avec de l’aluminium. Puisqu’on parle du fermoir, celui de l’UP3 est loin d’être le plus ergonomique. Il est constitué de deux maillons qui s’emboitent entre eux, ce n’est pas vraiment difficile à faire car le système n’est pas compliqué, mais pour un fermoir, il gagnerait à être plus simple, mais il a au moins le mérite d’être solide.

Le Jawbone UP3 est disponible en deux coloris gris et noir. En ce qui concerne les dimensions,  l’UP3 est de même dimension que l’UP2, soit 45% moins volumineux que les anciens UP.

Sur le dos du bracelet, on trouve des petites électrodes qui permettent de mesurer le rythme cardiaque. Ces capteurs doivent-être bien en contact avec votre peau pour marcher. Il faut alors que le bracelet soit maintenu bien serré sur le poignet pour favoriser le contact entre la peau et les électrodes.

Caractéristiques techniques

Le Jawbone UP3 dispose d’une batterie Lithium-ion Polymère d’une capacité de 38mAh.  L’autonomie maximale théorique du bracelet est de 7 jours, et les tests ont montré que le bracelet tenait bien sa promesse de 7 jours d’autonomie. 24 heures avant que la batterie ne soit complètement vidée, une notification  parvient à votre téléphone vous rappelant de charger le bracelet. La recharge se fait par un chargeur propriétaire en broche magnétique d’un côté et en câble USB de l’autre. Faites attention à ne pas perdre ce chargeur car il n’y a pas d’autres moyens pour charger votre bracelet. Il faut compter environ 60 à 90 minutes pour une charge complète.

Le bracelet UP3 est équipé de capteurs bio-impédance qui permettent de mesurer le rythme cardiaque. Cette méthode déjà utilisée dans la cardiologie pour mesurer le débit cardiaque. C’est le même système qu’on utilise ici en mettant au contact de la peau des électrodes qui envoient un courant sinusoïdale (sans danger car de faible intensité) et de très haute fréquence à travers des électrodes. La mesure de l’impédance se fait à partir de la loi d’Ohm.

L’accéléromètre 3 axes permet de mesurer les mouvements. Ici il est utilisé comme un capteur de mouvement. C’est lui qui reconnait les tapotements sur la partie tactile du bracelet, il permet de compter le nombre de pas, la distance parcourue, ainsi que les moments où vous êtes actifs ou inactifs.

Enfin, vous disposez aussi de capteurs qui mesurent la température corporelle et la température ambiante.

La connexion avec le téléphone se fait via Bluetooth 4.0 BLE. Pour utiliser votre téléphone avec le bracelet, vous devez télécharger  l’application UP disponible sur L’App Store et Google Store. L’application est compatible avec les appareils avec système d’exploitation Android ou IOS.

En ce qui concerne l’étanchéité, le Jawbone UP3 résiste aux éclaboussures d’eau, mais il ne résisterait pas à une immersion totale ; les tests qui ont été effectué sur le bracelet ont montré qu’il résistait bien quand vous prenez une douche avec ou quand vous voulez vous laver la main.

Utilisations et fonctionnalités

L’UP3 dispose de 4 fonctionnalités principales :

  • L’enregistrement et le suivi des activités physiques : L’UP3 est sensé vous suivre, enregistré et analysé vos activités physiques. En fait, ce n’est pas vraiment le cas. Si vous faites une activité de marche, grâce à l’accéléromètre il est capable de compter le nombre pas que vous avez fait, la distance parcourue et les calories brûlées. Le problème c’est que le bracelet  ne reconnait pas automatiquement les activités que vous faites.

En fait, le bracelet vous dit que avez fait une activité et le temps durant laquelle vous l’avez fait mais vous devez  saisir les informations concernant la nature de votre activité : basket, vélo, course, etc. Il vous incombe aussi de préciser le niveau d’intensité de l’activité que vous venez de pratiquer. Ces informations serviront à remplir une jauge de performance duquel découlera la jauge de calories brûlées. Il s’agit alors d’être bien précis dans votre saisie pour être sûr d’obtenir des données fiables.

  • La mesure du rythme cardiaque : c’est la fonctionnalité qui différencie l’UP2 de l’UP3. Nous aurions apprécié pouvoir regarder les mesures du rythme cardiaque durant les activités sportives car c’est un renseignement précieux. En effet, pour obtenir un résultat efficace lors de vos activités, l’intensité de votre battement de cœur est un bon indicateur. Par exemple si vous voulez faire du cardio, votre battement de cœur doit atteindre une certaine intensité, par contre si vous faites une activité de relaxation, l’intensité de votre rythme cardiaque devra être moins élevé, etc. Pour le cas de l’UP3, l’absence d’écran sur le bracelet ne vous permet pas de voir votre rythme cardiaque en permanence. D’ailleurs,  le relevé du rythme cardiaque ne se fait que  le matin au réveil et la nuit durant le sommeil. Par contre, un suivi régulier de cette mesure,  sur plusieurs jours, voire plusieurs mois  est un bon indicateur pour connaitre votre état de santé. Normalement, notre battement de cœur devrait se situer entre 60 et 100bpm, mais si votre relevé est de 60 aujourd’hui, 65 demain et 58 un autre jour, l’UP3  vous donne les mesures mais  il n’y a pas d’explication  de la raison possible, ni de l’implication des données reçues.
  • L’étude du sommeil : Un sommeil suffisant et de bonne qualité vous permet d’aborder la journée dans une meilleure forme. Pour surveiller votre sommeil, l’UP3 utilise le même capteur que celui utilisé pour mesurer le rythme cardiaque et l’accéléromètre.

Le capteur bio-impédance mesure le rythme cardiaque, la fréquence des respirations, la température du corps et le reflexe psychogalvanique. L’accéléromètre vos mouvements pour déterminer les différentes phases du sommeil : éveil, sommeil léger, sommeil paradoxal et sommeil profond.

Les données fournies par les deux capteurs sont réunies et synthétisées pour vous offrir des informations plutôt complètes sur votre sommeil. Mais encore une fois on doit y mettre notre grain de sel et indiquer au bracelet l’heure du couché et du levé.

  • Le suivi de l’alimentation : Le but de cette fonction est de nous renseigner sur le nombre de calories que nous avons ingérées durant notre repas, de nous dire si notre repas est équilibré et répond aux besoins de notre corps. Mais pour arriver à ce résultat, la route est longue et ça prend vraiment beaucoup de temps.

En effet, pour utiliser au mieux cette fonction, vous devez veiller à noter soigneusement tout ce que vous mangez soit à partir du code barre soit à partir de menus de restaurant. L’application dispose de toute une liste de nourriture que vous pourrez sélectionner si par exemple vous mangez un plat que vous avez cuisiné. Il faut aussi noter la portion ingérée, mesure assez difficile à jauger, donc on y va à peu près. Pour vous donner une image, imaginez-vous en train d’intégrer un par un les ingrédients qui composent votre pizza et calculez à peu près le temps que ça prend. Il faut vraiment avoir de la patience pour ne pas abandonner au bout de quelques temps.

Outres ces fonctions principales, l’UP3 dispose aussi d’autres fonctions secondaires :

  • Le Smart Coach : cette fonction est évolutive. il apprend à vous connaitre au fur et à mesure que vous utilisez le bracelet et s’adapte à vos habitudes. Il vous génère de nombreux conseils pour votre santé et bien-être.
  • Équipes et compétitions : vous pouvez inviter des amis  qui ont le même bracelet pour une petite compétition amicale pour rester motivé ou juste pour le fun.
  • Alertes d’inactivité : cette fonction a pour objectif de vous inciter à bouger régulièrement par de discrètes vibrations sur votre poignet lorsque vous êtes resté statiques trop longtemps.
  • L’alarme intelligente s’utilise comme réveil. Cette alarme sait reconnaitre une phase de sommeil léger et il vous réveille  en douceur avec des vibrations durant cette phase.

L’application : l’application est complète et facile à utiliser. Sur la gauche de l’écran, on trouve un menu qui donne accès à votre profil (personnalisable), les objectifs, les tendances, les équipes et les duels, ainsi que la liste d’application qui sont compatibles avec l’UP3. Un slide vers la gauche on accède  aux différentes fonctionnalités du bracelet. Vous y trouverez aussi la dernière synchronisation effectuée et le niveau de batterie restant. Les restes des pages vous montrent le suivi de vos activités, de votre sommeil, de votre poids et votre alimentation et il y a enfin une page destinée aux duels.

Alors comment ça marche réellement : Une fois que le bracelet est à votre poignet, les capteurs qui sont à l’intérieur commencent à transférer des données vers l’ application de votre téléphone. L’UP3 dispose d’un mode jour et d’un mode nuit qu’il faut activer. Que ce soit pour le suivi des activités, du sommeil ou du rythme cardiaque, dans la plupart du temps, et cela malgré quelques données disponibles automatiquement, vous serez obligé de saisir les informations nécessaires au suivi et à l’analyse dans l’application du téléphone et comme le bracelet ne dispose pas d’un écran, c’est aussi sur l’application que vous consulterez toutes les données générées par les capteurs (battement, nombre de pas, distances parcouru, etc.)

Conclusion

L’UP3, dispose d’un capteur qui permet de mesurer les battements cardiaques et c’est la seule différence qu’elle a avec l’UP2. Mais cette différence peut-elle vraiment justifier l’écart considérable de prix entre ces deux générations ?

En l’état actuel des choses, la réponse est sans doute non. Le bracelet possède bien un capteur pour mesurer le rythme cardiaque mais il ne donne les mesures que le matin au réveil et la nuit pendant le sommeil. Il faut dire que le choix de Jawbone d’opter pour un capteur qui ne donne des mesures de rythme cardiaque que durant le sommeil ou le matin me laisse perplexe, surtout que cette fonctionnalité était très attendue par les adeptes de sports. N’aurait-il pas été plus utile pour les consommateurs de consulter leur rythme cardiaque justement durant leurs activités ? Néanmoins en l’absence d’un écran sur le bracelet, même si vous disposiez du rythme cardiaque en permanence vous n’y aurez accès que si vous aviez votre téléphone en main en permanence, ce qui n’est pas pratique du tout.

Je trouve aussi que c’est vraiment fastidieux de devoir toujours renseigner l’application en faisant des saisies sur le téléphone. Un petit peu plus de reconnaissance automatique aurait été le bienvenu. Finalement, pour un bracelet sensé suivre les activités, il dépend beaucoup des éléments entrés par l’utilisateur qui passe plus de temps à saisir des données qu’à profiter des fonctionnalités du bracelet, sans compter la fiabilité approximative des données qui en résultent.

Par contre, j’ai apprécié le design élégant du bracelet, l’application qui est complète et facile à utiliser et l’autonomie de 7 jours de la batterie. Le Smart Coach est une fonction intéressante car elle évolue au fil de l’utilisation du bracelet, elle apprend à vous connaitre et vous prodigue d’excellents conseils pour atteindre vos objectifs de sommeil, de poids ou de sport.

Honnêtement, une fois le pour et le contre bien pesé, je ne suis pas très emballée par ce bracelet que je trouve insuffisamment abouti pour le prix proposé surtout que la concurrence est féroce  avec les autres marques moins chers ou encore les montres connectées (dans le même gamme de prix) qui proposent les mêmes fonctionnalités voire plus.

Notez le test du Jawbone Up3

Ca y est vous savez tout ce qu’il faut savoir sur le Jawbone UP3 ? N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce test en votant ! Nous espérons que vous laisserez une bonne note à ce guide 🙂

Test et avis du bracelet connecté Jawbone UP3
3.9 (77.14%) 7 votes

Découvrez d'autres trackers d'activité